141121-Projection-LQR.jpeg

Changer les mots, c'est changer sa façon de pensée !

En 1950, Georges Orwell nous mettait en garde sur le Novlangue, c'est à dire sur la réduction des mots et ainsi sur l'appauvrissement de la pensée.

"comment nous réapproprier un langage critique ?"

Nous appelons "éducation populaire", ce travail de réappropriation, d’interrogation des évidences, et de reconquête d’une pensée critique.

La langue de bois est une langue que nous n'utilisons pas tous les jours. Elle structure nos communications institutionnelles et professionnelles : « Nous n'invitons pas nos amis à une séance de liens sociale ! » Franck Lepage

A savoir qu'une Déformation de Langue de bois est prévue le 6 décembre 2014